Recyclage : 5 tips de pro pour votre salle de bains

Il y a du changement dans l'air, et votre salle de bains n'y échappe pas ! Comme nous, vous êtes beaucoup à dire stop aux routines de soins qui nécessitent une dizaine de produits, aux produits périmés qui traînent depuis des mois sur vos étagères, et surtout, aux packagings non recyclables.

Histoire d'être incollables sur le sujet ♻️, voici 5 astuces de pro pour faire de votre salle de bain la meilleure amie de la planète.

Tout ce qui brille

En général, plus c'est épuré et mieux ça se recycle ! Règle d'or : on évite les packaging aux effets brillants, laqués ou dorés (genre : le joli couvercle argenté de votre crème de nuit). Ils sont peut-être plus jolis pour votre déco, mais ils sont en général impossibles à recycler.

4 matériaux, 1 enterrement

Choisissez des emballages conçus avec un seul matériau : ils sont beaucoup plus simples à recycler. Certes, ce n'est pas évident de détecter que votre tube de dentifrice est un alliage de 3 plastiques différents - en revanche, dans certains cas ça saute aux yeux. Exemple : votre poudrier en plastique, avec miroir intégré. Déjà, le miroir ne dispose pas d'une filière de recyclage dans le cadre des déchets ménagers - et en plus, il risque d'empêcher le recyclage du plastique lui-même !

Emballez, c'est pesé

Débusquez les produits qui sont artificiellement alourdis pour vous donner une impression de qualité. On s'explique : dans le cas du parfum par exemple, beaucoup de flacons ont un "fond de verre" épais, pour avoir l'air plus grand et plus qualitatif. Résultat : du verre produit en trop, et un objet plus lourd à transporter. Tout faux ! Chez Bastille, nos flacons n'ont qu'un fond de verre mince, juste ce qu'il faut pour protéger le tout. Et quand on nous dit "Ah oui, il fait 50 ml ? C'est fou, on dirait qu'il est plus petit !", on se dit qu'on a raison d'essayer de changer les habitudes...



On me voit, on ne me voit plus

Il vaut mieux une bouteille de shampoing transparente plutôt qu'une bouteille opaque. Pourquoi ? Parce qu'au centre de tri, les emballages sont triés automatiquement par des robots, qui se basent sur une analyse optique du matériau. Un plastique opaque ou un verre teinté peut facilement être confondu avec d'autres matériaux et se retrouver ainsi évincé du centre de tri au lieu d'être recyclé !

Une étiquette, ça trompe énormément

Vous l'ignorez sûrement, mais la taille de l'étiquette sur un flacon a un réel impact sur son recyclage : une étiquette trop couvrante empêche le flacon d'être correctement détecté par les robots du centre de tri. Gardez en tête que l'étiquette ne doit pas recouvrir plus de 50% du produit si vous voulez qu'il ait une chance d'avoir une deuxième vie. D'ailleurs, dans la démarche de Bastille, on a fait le choix de sérigraphier nos flacons : comme ça, plus aucun problème !

Au final, très peu de produits sont totalement recyclables et chacun de nos gestes compte. Alors la prochaine fois que vous choisirez vos cosmétiques, appliquez ces petits conseils - et n'oubliez pas d'en parler autour de vous : votre soeur, vos amis, votre mari sont concernés aussi !



Photo : Liubov Ilchuk


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés