Ingrédients naturels ou synthétiques : comment les différencier ?

Est-ce que mon parfum est naturel ? Est-il vraiment le résultat de la récolte de milliers de fleurs, ou bien est-il né dans le laboratoire d'un chimiste ? Voilà le genre de questions que se posent nombre d'entre vous. Une confusion largement entretenue par le marketing, qui nous promet des pétales là où il n'y a parfois que des éprouvettes...

Ce qu'il faut savoir, c'est que tout est subtil en parfumerie - à commencer par la différence entre ingrédient naturel, d'origine naturelle et synthétique ! Pour tout comprendre en 5 minutes, Bastille vous guide à travers les différentes familles d'ingrédients qui composent les parfums. Accrochez-vous, on part retrouver vos cours de chimie du collège !

Nature peinture

roses

Première famille d'ingrédients de la parfumerie : les naturels. Bon, là ce n'est pas bien compliqué : un ingrédient est dit naturel lorsqu'il est directement extrait depuis la nature, et qu'il n'a jamais été modifié. Ainsi, après distillation de la matière première naturelle (une fleur, une écorce... ou même un mélange, comme le foin par exemple, dont l'odeur est sublime) on obtient un ou plusieurs produits, chacun très utilisés en parfumerie et en cosmétiques :

- une huile essentielle
- une absolue
- un hydrolat

Ces 3 dénominations sont exclusivement réservées aux ingrédients naturels. Pour le dire simplement, une huile essentielle est toujours naturelle.

Avant le XIXe siècle, les parfums et cosmétiques étaient entièrement naturels. Ils étaient réalisés à partir de plantes, de sécrétions animales (très prisées pour leur côté érotique), de minéraux... Encore aujourd'hui, les ingrédients naturels peuvent être facilement reconnus sur les étiquettes de vos cosmétiques, car ils sont toujours écrits en latin, alors que les ingrédients synthétiques ont généralement un nom anglais. Par exemple, le nom latin de la bergamote de notre parfum Hors-Piste est : citrus aurantium bergamia. Si cela sonne romain, ce n'est donc pas seulement parce que le fruit vient d'Italie ! D'ailleurs, si vous souhaitez apprendre à décrypter les étiquettes de vos produits cosmétiques, on vous recommande chaudement la lecture de cet article qui fera de vous un(e) pro.

Pourquoi n'en est-on pas resté au 100% naturel en parfumerie ? Tout simplement parce que l'avènement de la synthèse au XIXe siècle a permis d'ouvrir grand les horizons créatifs des parfumeurs : de 400 notes naturelles, ces chanceux sont passés à 4000 notes pour créer leurs parfums en toute liberté ! Par ailleurs, les fragrances 100% naturelles sont souvent moins sophistiquées que les parfums contenant de la synthèse. Cela s'explique principalement par le fait que les muscs synthétiques, qui apportent énormément de douceur et d'élégance aux parfums, leur sont interdits.

C'est pour cela que chez Bastille, nous avons fait le choix de garder 5% d'ingrédients de synthèse cleans dans nos parfums, soit environ 1/3 du concentré de parfum, qui est mélangé à l'alcool pour obtenir votre parfum. C'est la garantie de parfums équilibrés, créatifs et séduisants !

Mais alors... un ingrédient synthétique, qu'est-ce que c'est ? D'où vient-il, et pourquoi la synthèse fait-elle si peur ?

Esprit de synthèse 

Flowers in a test tube

Un ingrédient synthétique est une molécule élaborée artificiellement à l'aide d'une, ou plusieurs, réactions chimiques particulières (oui, c'est maintenant que vous regrettez d'avoir joué au Pokémons pendant vos cours de chimie en troisième). Concrètement : les chimistes assemblent des molécules nouvelles à partir de composés plus petits, comme un artiste composerait un tableau avec différents tubes de peinture.

Certaines molécules sont totalement inventées, et ne ressemblent à rien de ce qui est présent naturellement sur Terre. D'autres au contraire sont inspirées de la nature, souvent dans le but de la reproduire à moindre coût. Le but reste le même : élargir la palette du parfumeur afin de sophistiquer la pyramide olfactive des parfums. Car la plupart des matières premières synthétiques ajoutent du corps aux parfums, et agissent aussi comme des révélateurs des notes naturelles. Par exemple : si un parfum contient de la lavande, le fait d'ajouter du linalol (un des éléments qui composent naturellement la lavande, mais qu'on recrée généralement avec de la synthèse), va booster la facette fraîche de la lavande.

Aujourd'hui, la synthèse est controversée, surtout à la suite de l'interdiction de certaines molécules problématiques pour notre santé et pour l'environnement. Si le sujet vous inquiète, on vous explique tout ce qu'il faut savoir dans cet article : faut-il se méfier de la synthèse ?

Naturel ou synthétique : le nez entre deux chaises 

C'est là que ça se complique : il existe des matières premières dont le statut naturel ou synthétique est débattu. Autant vous dire qu'entre parfumeurs, le sujet est hot comme du poivre de sichuan ! Dans les cas débattus, on trouve les "isolats" et les produits dits "d'hémi-synthèse". Jusque-là, ça ne vous dit rien... et on ne vous blâme pas.

Isole-moi, Isole-moi

Un isolat est un composant isolé d'une matière première naturelle. Par exemple, le fameux géraniol est présent dans la rose, l'indole dans le jasmin, le linalol dans la lavande. Vous les avez certainement déjà vus sur vos étiquettes.

Tulipes fleurs

Pour les extraire, on réalise un fractionnement de l'huile essentielle qui en sépare les différents composés. Dans notre parfum Bataille, Nicolas Beaulieu a utilisé du Patchouli Cœur : un patchouli fractionné très frais et libéré de toutes les facettes terreuses de l'essence de patchouli classique. C'est donc une matière première naturelle, car on n'effectue pas de modification chimique sur la molécule recherchée. Et ça, ça n'a pas de prix ! Ou plutôt, si... Justement : un isolat peut être deux fois plus cher que l'huile essentielle utilisée pour l'extraire (logique : si vous ne mangez que les crocodiles bleus dans votre paquet de bonbons, vous aurez besoin d'acheter beaucoup de paquets de bonbons pour un seul goûter).

Ce prix élevé explique pourquoi aujourd'hui, la synthèse reproduit ces fameux isolats. Il existe donc du géraniol naturel et du géraniol synthétique. Malheureusement, nous n'avons aucune astuce pour vous permettre de les différencier dans vos parfums... Dites-vous que la plupart du temps, si les marques ne le précisent pas, elles utilisent la reproduction synthétique de ces isolats car elles sont beaucoup moins chères.

Il y a quelques années, les isolats étaient très peu utilisés. Ils se sont démocratisés depuis que les produits naturels sont en vogue, afin d'élargir la palette naturelle des parfumeurs. Et cela fait beaucoup parler dans le monde de la parfumerie... En effet, si l'on réfléchit bien, un isolat représente seulement une infime partie de la matière naturelle classique. Tout ce qui n'est pas utilisé est gaspillé, et c'est ce qui explique son prix exorbitant. Il y a donc des pours et des contres aux isolats : d'un côté, ils permettent d'élargir la palette du parfumeur et d'éliminer certaines facettes indésirables à la matière naturelle ; de l'autre, ils sont critiqués pour leur prix et leur impact écologique. Chez Bastille, on pense que dans la vie, tout est une question de mesure : un petit peu d'isolats dans une formule, c'est très bien, tant qu'on en abuse pas !

Attention, subtilité

Un produit d'hémi-synthèse, quant à lui, est obtenu par réaction chimique à partir d'une matière première naturelle. Il est donc considéré comme une matière synthétique d'origine naturelle (vous voyez la subtilité ?). C'est le cas de l'ethyl linalol, un produit d'hémi-synthèse qui provient du linalol (isolat naturel), qui lui même provient de la lavande.

Voici un petit schéma pour résumer : en vert, les ingrédients considérés comme naturels, en orange ceux considérés comme synthétiques. Si vous nous avez suivi jusque là, bravo : on peut dire que vous êtes déjà sacrément pro.

Schéma de la synthèse en parfumerie

Identique nature, le faux-ami

Parce que l'industrie du parfum trouvait qu'il n'y avait pas assez de confusion, elle a créé une dernière catégorie : celle des produits de synthèse dits "identique nature". Bienvenue dans la catégorie des escrocs... Un produit dit "identique nature" est tout simplement le nom donné à une molécule synthétique qui existe dans la nature et dont l'odeur est reproduite de façon extrêmement fidèle. En clair, c'est au mieux une appellation un peu plus sexy pour une molécule de synthèse comme les autres...

Vous l'aurez compris : faire attention à la différence entre naturel, d'origine naturel et synthétique est très compliqué. Les marques peuvent parfois jouer sur les mots alors qu'elles sont censées vous aider à y voir plus clair. C'est pourquoi, chez Bastille, nous avons listé tous les ingrédients contenus dans nos parfums sur chaque page produit, comme vous pourrez par exemple le voir sur Un Deux Trois Soleil. Ils sont par ailleurs triés entre naturels d'un côté, et synthétiques de l'autre.

Alors, qu'est-ce que vous en dites ? Est-ce qu'on vous a perdu ou est-ce que vous nous avez lus jusque là ? 

-------- 

Photos : inconnus, IFF LMR et Thanh Vy
Sources : IFF et l'osmothèque 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés