3 minutes pour tout comprendre aux parfums naturels

Ça ne vous a pas échappé : les produits de beauté naturels sont à la mode - et c'est tant mieux ! Mais dans la jungle des cosmétiques qui se disent "naturels", "cleans" et "green", on observe parfois un sacré flou artistique sur ces allégations... quand ce n'est pas carrément de la publicité mensongère. Avec pour résultat, un niveau de déception équivalent à celui de votre dernier date Tinder, quand vous avez simulé un appel urgent en plein milieu de la conversation...

Chez Bastille, nous avons bien creusé le sujet et pour être honnêtes, ça nous énerve un peu quand certains jouent avec les interrogations (bien légitimes) des consommateurs que nous sommes. Du coup, on a décidé de vous partager nos connaissances, pour que vous soyez capables de détecter le vrai du faux comme des pros !

À l'origine : le parfum naturel, puis la révolution synthétique 

Historiquement, les parfums étaient complètement naturels : d'abord brûlés sous forme d'encens, puis intégrés à une base huileuse, aqueuse et enfin alcoolique, ces fragrances étaient créées à partir de matières premières végétales ou animales. Ce n'est qu'à partir du XIXe siècle que la parfumerie de synthèse a fait son apparition et s'est mêlée au naturel dans la composition des parfums. Cette révolution a permis de réaliser des parfums à moindre coût, et surtout d'avoir une palette d'odeurs bien plus grande et disponible toute l'année - sans se soucier des variations de saisons ou de récoltes. Pratique !

La vraie définition du naturel en parfumerie

Flowers on woman lips

Depuis quelques années, le naturel revient en force avec, parfois, des définitions très vagues. Et pourtant des normes ont été créées pour définir exactement ce qu'est un produit cosmétique naturel : c'est le cas de la norme ISO 9235. On vous l'accorde, le nom ne sonne ni sexy, ni naturel - mais rassurez-vous, son contenu l'est. Cette norme dit tout simplement que :

  • Un produit de beauté ne peut être dit naturel que si au moins 95% de ses ingrédients sont naturels
  • Un ingrédient naturel est, pour simplifier, une matière extraite directement du végétal grâce à divers procédés qui ne modifient pas sa composition.

Les parfums Bastille se conforment à cette norme : ils sont donc composés à 95% d'ingrédients naturels (et non pas 100% car nous voulions vous offrir des parfums à la fois sophistiqués, originaux et qui tiennent - ce qui est très difficile sans utiliser un peu de synthèse). Ainsi, quelques ingrédients synthétiques soigneusement sélectionnés - certains d'ailleurs sont synthétisés à partir de végétaux ! - ont été intégrés à nos fragrances, afin de vous garantir une expérience olfactive exceptionnelle tout en prenant soin de votre peau. D'ailleurs vous pouvez les découvrir juste ici : 

En parallèle, de nombreux labels bios ont été créés et imposent un certain pourcentage d'ingrédients issus de l'agriculture biologique. Ce fameux pourcentage varie : on vous expliquera tout très prochainement dans un article sur la question des parfums bio. Sachez pour résumer qu'un parfum bio est forcément naturel, mais que l'inverse n'est pas vrai : un parfum peut être à 95% naturel, sans intégrer un seul ingrédient bio.

"Naturel" et "d'origine naturelle" : bonnet blanc et... ah non, pardon

On vous l'accorde : c'est subtil, mais important. Un ingrédient est dit naturel lorsqu'il provient de la nature et qu'il n'a jamais été modifié chimiquement. A contrario, un ingrédient d'origine naturelle, lui, a pu subir une transformation chimique. C'est le cas de l'ambroxan, un très beau musc utilisé en parfumerie : il est synthétisé à partir du sclaréol, un élément naturel contenu dans la sauge. Comme il a subi une transformation, on ne peut pas l'appeler "naturel", même s'il vient à l'origine d'une plante ! On vous rassure, Bastille est plutôt stricte sur la question : chez nous, tout ingrédient transformé est considéré comme synthétique. On n'appelle naturel que ce qui l'est à 100% !

Le TOP 3 des mentions "greenwashing" qui doivent vous faire fuir

1) "Contient des ingrédients naturels"

Equivalent Tinder : quelqu'un qui dit que son décolleté "contient du naturel", ça vous alerterait sur le reste du contenu... non ?
En clair, c'est une mention qui ne sert strictement à rien, à part vous faire croire que vous êtes en train d'utiliser un produit naturel alors qu'en réalité il peut ne contenir que 0,001% d'ingrédients naturels. Vous voyez où on veut en venir ? La plupart des produits cosmétiques ont quelques ingrédients naturels dans leur composition : du beurre de karité, des huiles végétales, des fruits antioxydants, bref... : tout ça est très bien, mais ne garantit absolument pas la naturalité du produit au global. On vous déconseille de vous fier à cette mention.

2) "Parfum 85% naturel"

Equivalent Tinder : le mec qui dit qu'il adore cuisiner, mais qui ne mentionne pas qu'il commande Deliveroo 6 jours sur 7.
Prenez votre crème de jour ou votre parfum et regardez la liste des ingrédients au dos de ce produit. Que voyez-vous ? Sur votre crème, sûrement AQUA/WATER et sur votre parfum ALCOHOL. Eh oui : la plupart des cosmétiques contiennent d'abord de l'eau et de l'alcool (fabriqué à partir de blé, de betterave, ou autre végétal). À partir de là, il est facile d'assurer aux clients que le produit est composé à 85% d'ingrédients naturels... Même si le concentré de parfum, lui, est bien 100% synthétique ! En bref, une entourloupe à peu de frais qui ne résiste pas à une bonne lecture d'étiquette. Le bon chiffre, on rappelle, c'est 95% minimum - cela qui signifie que pour un parfum concentré à 15%, vous êtes assuré d'avoir au moins deux tiers des notes odorantes qui sont naturelles (85% d'alcool et d'eau + 10% de notes naturelles + 5% de notes synthétiques). Facile, non ?

White flowers

3) "L'absolu muguet" et autres synthétiques déguisés en naturel

Equivalent Tinder : le mec qui pose avec un livre de Balzac en profile pic, et qui vous aborde avec "slt sava ?"
Ça, c'est encore une autre histoire qui est carrément de l'ordre du mensonge. 90% des fleurs qui existent dans la nature sont muettes. Cela veut dire que leur odeur ne s'extrait pas, ou qu'elle n'est pas assez rentable pour en faire une huile essentielle ou une absolue. C'est le cas du muguet, de la violette, du lilas, de la pivoine, de la jacinthe... Leur odeur est donc recréée grâce à la synthèse. Si vous voyez une marque mettre en avant l'odeur de l'une de ces fleurs en tant qu'ingrédient naturel (sous forme d'huile essentielle, d'absolue, ou simplement en laissant planer le doute), vous savez désormais que ce n'est pas le cas. Chez Bastille, on a relevé une perle chez un best seller mondial des parfums, loué pour son "accord absolu muguet" - qui n'a d'absolue que la confusion qu'il génère...

Les bons réflexes à adopter 

Maintenant que vous connaissez les mentions à éviter, on vous donne quelques tips à adopter à chaque fois que vous voulez acheter un nouveau produit. Car oui, il ne faut pas se contenter du mot "naturel" dans une phrase de la home page.

  • Repérez les normes et labels que la marque suit pour la création de ses produits. Si jamais l'information n'est pas clairement expliquée, n'hésitez pas à poser la question à la marque ou aux vendeurs !
  • Cherchez le % de naturel et rappelez-vous : en-dessous de 95% d'ingrédients naturels, le produit n'est pas naturel.
  • Dernier conseil, et pas des moindres : apprenez à lire les étiquettes de vos produits. Pour connaître les bases, n'hésitez pas à faire un tour sur cet article. Vous apprendrez comment savoir si votre produit contient principalement des ingrédients naturels ou non, et s'il contient des ingrédients controversés. Avec un peu d'entraînement, vous deviendrez un(e) pro sur le sujet !

Le vrai / faux du naturel

Maintenant c'est à vous de jouer pour savoir si vous avez bien tout retenu. Pour l'occasion, on vous a préparé un vrai/faux sur le naturel en cosmétique.

  • Un parfum naturel est forcément bon pour ma peau et ma santé : FAUX.
    Ce n'est pas forcément le cas, car certains ingrédients utilisés en parfumerie - parfois y compris dans les parfums naturels - sont controversés. Chez Bastille, pour les éviter nous avons fait le choix de bannir les perturbateurs endocriniens, les stabilisants, les colorants, les filtres anti-UV, les phtalates et les parabènes.


    Flower on a book
  • Un parfum naturel est forcément végan : FAUX.
    De nos jours la plupart des matières animales sont interdites en parfumerie, mais quelques-unes sont encore utilisées, comme la cire d'abeille. On en trouve parfois dans les parfums naturels. Les parfums Bastille sont vegans, mais c'est à vous de voir si ce critère est fondamental pour vous !

  • Un cosmétique naturel n'est pas forcément bio : VRAI. Mais un parfum bio, lui, est forcément naturel.

  • Les ingrédients naturels et d'origine naturelle, c'est la même chose : FAUX.
    On vous explique tout plus haut !

Alors, vous avez eu tout bon ? Si ce n'est pas le cas, pas de panique : vous deviendrez infaillible avec un peu d'entrainement. Vous avez déjà toutes les cartes en main pour déceler les marques qui font du greenwashing ! Et si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous contacter par mail ou sur notre Instagram. On sera ravies d'y répondre.


1 commentaire

  • Nicolas

    Merci pour cet article très clair sur un sujet toujours très flou…


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés