Layering : réalisez un parfum unique en 5 minutes

Le layering en cosmétique, ça vous dit quelque chose ? Cette technique qui consiste à superposer plusieurs produits de soins s'est aussi démocratisée pour les parfums. Si vous êtes déjà en train de paniquer à l'idée de jouer à l'apprenti parfumeur, ne vous inquiétez pas : c'est plus simple qu'il n'y paraît.

fragrances in the bathroom

Layering olfactif, kesako ? 

Le layering est un mot anglais qui signifie "superposition". Très tendance depuis quelques années en parfumerie, cette technique nous vient tout droit du Moyen Orient. Le but est simple : réaliser une fragrance unique et différente chaque jour en superposant plusieurs parfums - histoire de pouvoir dire qu'on sent vraiment comme personne !

On aime dire qu'il n'y a pas de règle dans le layering : essayez toutes les combinaisons possibles, échouez et recommencez jusqu'à ce que ça vous plaise. Cela dit... on a quand même quelques astuces simples à vous donner, histoire d'éviter le fashion faux pas.

Réussir son layering en 4 étapes

  1. En règle générale, il est conseillé de choisir des parfums "simples", c'est-à-dire sans trop de notes différentes. Pourquoi ? Parce que moins il y a de notes à superposer, plus vous aurez de chance d'avoir un résultat final sympa.

  2. Choisissez de préférences des parfums de la même concentration : deux eaux de Cologne ou deux eaux de parfums. Sinon, vous risquez d'en avoir un qui prend carrément le pas sur l'autre, au risque de ne plus sentir grand chose.

    Perfume samples
  3. Appliquez d'abord le parfum le plus capiteux. Par exemple, si vous souhaitez associer un parfum gourmand et un parfum frais qui sera naturellement plus léger, pulvérisez le gourmand, puis le plus frais.

  4. Si vous souhaitez aller un peu plus loin, tentez d'associer des parfums opposés : comme les couleurs du cercle chromatique, les opposés se mettent mutuellement en valeur ! Pour vous aider un peu : les gourmands (comme Un Deux Trois Soleil) se marient bien avec les parfums frais, les épicés avec les sucrés, les fruités avec les floraux et bien entendu les "féminins" avec les "masculins" (vous savez ce qu'on en pense chez Bastille : le genre n'a pas d'odeur... et il faut savoir sortir des clichés marketing pour trouver son identité olfactive !).

Et voilà, on vous a tout dit ! Si vous avez quelques flacons qui traînent sur votre étagère, lancez-vous. Voyez le layering comme un art ludique : tentez et si ça ne vous convient pas, gardez votre parfum solo !

----------

Photo : Coralie Frébourg | Inconnu | Margaux Corda 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés