Interview parfumée : à la rencontre de la parfumeur Anne Flipo

Mes voyages, l’art, la musique, la gastronomie… Les idées sont partout.” - Anne Flipo

Anne Flipo parfumeur chez IFF

Aujourd’hui, on vous emmène à la rencontre d’Anne Flipo, parfumeur chez IFF et créatrice (aux côtés de Paul Guerlain) de notre eau de parfum qui rend hommage à la sensuelle et mystérieuse tubéreuse, Pleine Lune.

Passionnée et curieuse, découvrez son histoire, son parcours, ses inspirations pour la création de Pleine Lune et les défis qu’elle a rencontrés lors de la composition de parfums naturels.

Bonne lecture !

Le parcours et les inspirations d’Anne Flipo

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?

Quand est arrivé pour moi le moment de faire un choix pour mes études, mes parents me voyaient déjà en classe préparatoire aux écoles d’ingénieur.

Mais j’ai finalement choisi l’ISIP, une formation au métier d’aromaticien en cosmétique et parfumerie. C’est là que j’ai commencé à apprendre à sentir.

Puis j’ai eu l’opportunité de me former auprès de très grands parfumeurs : Jean-Louis Sieuzac et Michel Almairac. Au début de ma carrière, j’ai d’abord favorisé les petites structures avant de rejoindre IFF dans les années 2000. Aujourd’hui, cela fait plus de 35 ans que je suis parfumeur.

Qu’est-ce qui vous a finalement donné envie de devenir parfumeur ?

Difficile d’isoler un seul facteur.

Je pense que ce sont plusieurs éléments : le magnifique jardin familial dans l’Aisne, toujours fleuri ; la sucrerie que mon père dirigeait où j’ai appris à apprécier les odeurs de friandises ; ma grand-mère et sa générosité quand il s’agissait de recevoir ; ma mère qui cherchait toujours à développer nos sens… 

L'odorat est un sens particulier qui peut instantanément nous rappeler de bons (comme de mauvais) souvenirs. Pour comprendre comment ce sens fonctionne et son lien avec vos émotions, rendez-vous sur notre article dédié Odeurs et émotions : quand un parfum fait battre votre cœur !

Quelles sont vos inspirations ?

Les sources d’inspirations sont nombreuses… mes voyages, l’art, la musique, la gastronomie… Les idées sont partout.

Il suffit de les laisser entrer, les saisir. J’aime m’accorder un temps quasi méditatif où je joue avec les idées, les pistes… puis je fais le tri et garde juste ce qu’il faut.

Comment parvenez-vous à retranscrire des mots, une inspiration ou un souvenir dans un parfum ?

C’est un processus inhérent à mon métier.

C’est d’abord beaucoup de réflexion, du temps laissé aux idées pour qu’elles mûrissent et prennent place. Évidemment, à cela j’associe également ma connaissance des ingrédients et leurs alliances les uns avec les autres.

Avez-vous une signature olfactive ? Si oui, laquelle ?

Non. Ma signature c’est la façon dont j’utilise ma palette, aussi elle évolue en fonction des envies, des projets.

Anne Flipo et Bastille…

Quels sont les défis pour composer des parfums à 95% d’ingrédients naturels ?

Composer des parfums à 95% d’ingrédients naturels c’est jouer avec de nouvelles règles du jeu et on doit s’adapter, trouver de nouvelles marques.

C’est une gymnastique différente.

Qu’est-ce qui vous a plu/plaît dans l’aventure Bastille ?

L’envie de soutenir une nouvelle marque qui porte un beau projet, la liberté de création qui été très grande et aussi le challenge créatif de composer à 95% d’ingrédients naturels. J’aime les challenges !

 

Pouvez-vous nous décrire en 3 mots le parfum que vous avez signé chez Bastille ?

Pleine Lune : féminin, sensuel et addictif

Pleine Lune - eau de parfum - Bastille

 

Qu’est-ce que le brief de Pleine Lune vous a inspiré lorsque l’on vous l’a présenté ?

Une très grande liberté d’expression !

 

Et on termine cette interview parfumée avec ces 3 dernières questions :

Pour vous, un parfum c’est…

Tellement de choses à la fois… Depuis la nuit des temps le parfum a de nombreux usages. Pour moi c’est avant tout du plaisir, une source de bien-être, un doudou aussi, une transformation.

Et un parfumeur c’est… ?

Un magicien.

Enfin, quel est votre motto ?

Less is more.

Le portrait olfactif d’Anne Flipo

On passe maintenant au portrait olfactif. C’est parti !

Votre personnalité en 3 mots ? Libre, rigoureuse, curieuse.

Votre premier souvenir olfactif ? Je viens du Nord de la France aussi c’est seulement à 15 ans que j’ai senti pour la première fois la fleur d’oranger, cette fleur si particulière. Ces fleurs dégagent une odeur incroyable, à la fois douce et puissante. J’aurai toujours en mémoire cette rencontre olfactive : entre fraîcheur et opulence. La fleur d’oranger dégage une sensualité miellée presque chaude. C’est sûrement la fleur que j’aime le plus travailler depuis ce jour.

Fleur d'oranger

Une odeur que vous détestez ? Il y a des matières que je préfère travailler plus que d’autres évidemment, mais aucune que je déteste !

Une odeur que vous adorez ? L’absolu de fleur d’oranger.

Une matière première fétiche que vous aimez ou aimeriez travailler ? Là encore je pourrais répondre la fleur d’oranger mais j’aime aussi travailler tant d’autres matières… Le santal, l’absolu de bourgeon de cassis, les notes vertes…

Une association originale ? Iris et menthe.

Un parfum mythique ? L’Heure Bleue de Guerlain

Naturel, synthèse ou les deux ? Les deux !

Voilà ! Vous connaissez désormais Anne Flipo sur le bout du nez.

Pour découvrir les interviews parfumées des autres parfumeurs qui ont signé les parfums Bastille, rendez-vous sur la section "Interviews parfumées" de notre blog - elles arrivent très vite, un peu de patience !

---

Photos : Michael Avedon


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés